Arnaud Timbert

Les autorités ecclésiastiques ont débattu à de nombreuses reprises de l’utilité des images peintes dans l’espace ecclésial favorisant ainsi une abondante littérature sur le sujet. Mais qu’en est-il de l’image « abstraite », de la peinture ornementale, de ces pierres « feintes » revêtant les murs intérieurs et extérieurs des monuments de la période gothique ?
La polychromie d’architecture, homogène ou hétérogène dans ses tonalités, recouvrant partiellement ou totalement les monuments reçoit la lumière et produit une luminance particulière à chaque région comme à chacun des lieux qui font l’espace monumental. Le revêtement polychromé accompagne ainsi la notion d’identité lumineuse proposée par N. Reveyron. L’objet de cette communication consistera ainsi à placer l’appareil « feint » dans son contexte régional – la France du Nord principalement – et spatial afin de définir des corpus de luminances ainsi que le rôle de ces dernières dans la graduation et l’individualisation lumineuse des lieux d’un espace commun.

Mots-clefs
Couleur, espace, faux appareil, luminance, polychromie.

Biobliographie
Arnaud Timbert est maître de conférences à l’Université Charles-de-Gaulle-Lille 3 (UMR 8529 – IRHiS). Axes de recherches : Matériaux et techniques de construction. Programme de recherches en cours : Suivi scientifique des travaux de restauration des cathédrales de Chartres et de Beauvais.
Architecture et sculpture gothique. Renouvellement des méthodes et des regards, Actes du colloque de Noyon, 19-20 juin 2009, dir. S. Daussy et A. Timbert, préface Christopher Wilson, Presses Universitaires de Rennes, collection Art & Société, 2011.
Naissances, transformations et pérennité : l’architecture gothique à Auxerre et dans sa région du XIIe au XIXe siècle, Actes de la Journée internationale d’Etudes d’Auxerre, 17 mai 2008, SFAY-IRHiS, dir. A. Timbert, Auxerre, 2011.
La cathédrale Notre-Dame de Noyon : cinq années de recherches, dir. A. Timbert avec la coll. de S. Daussy, préface Nicolas Reveyron, Mémoires de la Société historique et archéologique de Noyon, vol. 39, 2011.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s