Evrard Delbey

Venance Fortunat, poète élégiaque du VIème siècle, né en Vénétie, devint évêque de Poitiers à la fin de sa vie. Il composa, entre autres, un long recueil de Poèmes. Inspiré par la foi chrétienne, ce texte est composé principalement à la gloire d’évêques et de saints, précieux intercesseurs auprès du Christ. Le thème de la lumière y est partout présent : pour rendre compte des vertus de souverains connus de Fortunat qui vécut en Gaule mérovingienne ; des qualités intellectuelles et humaines de hauts dignitaires ; surtout la lumière rayonne des évêques et des saints ; les monuments religieux, lieux qui gardent la mémoire des uns et des autres, la concentrent. Ainsi se développe ce topos de la lumière – métaphore de la vérité chrétienne, dans une œuvre qui ne cesse de dire les scintillements, les éclats, la splendeur d’une lumière qui ne s’éteint jamais.

Abstract
Venance Fortunat, elegiac poet of the VIth century, born in Venetia, became bishop of Poitiers at the end of his life. He composed, among others, a long collection of Poems. Inspired by the Christian faith, this text consists mainly in the glory of bishops and saints, invaluable intercessors with the Christ. The theme of the light is there present everywhere : to report princely virtues known by Fortunat who lived in Merovingian Gaul ; intellectual and human qualities of high dignitaries ; especially the light shines with bishops and with saints; the religious monuments, the places which keep the memory of some and the others, concentrate it. So this topos of the light is being developped – metaphor of the Christian truth, in a work which does not stop saying the sparklings, the brightness, the magnificence of a light which never goes out.

Mots-clefs
Venance Fortunat, lumière, Christ, rois, saints, évêques, monuments religieux, vérité, éternité.

Keywords
Venance Fortunat, light, Christ, kings, saints, bishops, religious monuments, truth, eternity.

Biobliographie
Agrégé de Lettres Classiques, Professeur de langue et littérature latines à l’université de Nice.
Membre de l’EA 4081 « Rome et ses renaissances » (Paris IV).

Auteur de
– Poétique de l’élégie romaine. Les âges cicéronien et augustéen (Les Belles Lettres, Paris, 2001), des Héroïdes d’Ovide (Atlande, Paris, 2005),
Venance Fortunat ou l’enchantement du monde (PUR, Rennes, 2009).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s