Patrick Callet

La cathédrale et ses lumières retrouvées
Propositions méthodologiques pour une restitution scientifique de la polychromie et des effets visuels

Résumé
Nous proposons à la fois un ensemble de méthodes scientifiques et quelques résultats d’une démarche interdisciplinaire pour tenter de retrouver ce qui a pu tomber sous le regard de l’homme du Moyen Age en matière de polychromie et d’éclairage naturel. Deux monuments sont en cours d’étude, de modélisation, d’enquête scientifique : l’église abbatiale de Royaumont (détruite à la Révolution française) et Notre Dame de Paris.
Dans une première partie nous exposons les phénomènes physiques, les « acteurs » de l’interaction lumière-matière qui conduisent à la couleur et nous rapprochent de l’apparence visuelle de monuments disparus ou transformés. Dans quelle mesure pouvons-nous voir le passé et plus encore le comprendre aujourd’hui sans tomber dans les pièges de l’anachronisme ? L’utilisation de mesures sur des traces de polychromie, de dorure, de cendres piégées sur la pierre, etc. combinées à l’étude de la lumière naturelle et de ses variations spatiales et spectrales nous permettent de voir, dans une certaine mesure, à quoi pouvait bien ressembler un monument dans un état de ses états antérieurs. Nous nous limiterons à une approche de physicien-simulateur, à ce qu’il y a de plus objectif dans la connaissance des matériaux, procédés et leur mise en œuvre.  Les visions proposées s’appuieront sur l’hypothès que l’oeil de l’homme médiéval percevait la lumière comme l’oeil de l’homme contemporain (pas d’évolution génétique sur une période si courte).
Dans une seconde partie nous appliquons ces modèles à une partie de la façade occidentale de Notre-Dame de Paris.

Abstract
We shall expose both a set of scientific methods and some results of their application to a main case study. The attempt to retreive the optical appearance of polychromy and gilts on medieval monuments suppose that the human visual system of medieval people is the same as  the one of the people of today (no genetic transformations over the centuries happened). Two monuments are currently under study, modelisation and scientific investigation : the abbey church in Royaumont (destroyed during the french revolution) and Notre-Dame de Paris. We shall present in a first part the physical phenomena responsible for the light-material interaction leading to a visual representation of their color and more genrally of their visual while plausible appearance. Anachronism may always trap any people today attempting to restore a possible appearance of a monument.  To avoid that we have to study measurements obtained on polychromy remains, gilts, ashes incrusted in stone, etc. combined with the study of natural lighting variations both in its spectrum and its direction. We shall limit our description to a physicist and computer-scientist approach for restricting to the more objective knowledge on materials, processes and their implementation. We shall apply these models and hypotheses to the western facade of Notre-Dame de Paris cathedral.

Mots-clefs
Couleur, polychromie, dorure, lumière naturelle, simulation spectrale

Keywords
Colour, polychromy, gilts, nautral lighting, spectral simulation

Biographie
Docteur de l’Ecole Centrale Paris (Sciences et Techniques du Bâtiment), habilité à diriger des recherches (Informatique Graphique), enseigne à l’Ecole Centrale de Paris et dans diverses formations en écoles d’art, de design, d’architecture, d’ingénieurs ou universités. Collabore avec diverses institutions et industriels sur le thème de la couleur et de l’image numérique (CEA, C2RMF, Musée du louvre, Musée Guimet, Basilique de Saint-Denis, Collège de France, Bibliothèque Nationale de France, Conservatoire des Ocres et Pigments Appliqués, etc.). Il dirige l’équipe Chromatix sur les thèmes de recherche en colorimétrie et synthèse scientifique d’images ; organise régulièrement diverses manifestations sur le thème art et science depuis 1996. Créateur et responsable du projet Virtuelium, ainsi que de plusieurs films scientifiques sur le thème de la numérisation 3D, la réplique physique et la simulation optique, traduits en plusieurs langues (grec, chinois, espagnol, portugais, anglais, allemand).

– «Couleur-lumière, couleur-matière», Patrick Callet, édition Diderot Arts et Sciences, Collection Sciences en actes, 320 p., cédérom inclus, 1998
– “Influenceof the substrate colour on the Visual Appearance of Gilded Sculptures –Materials   Studies to Spectral Simulation and Restoration proposal.”, S. Dumazet, A. Genty, A. Zymla, F-X. de Contencin, A.Texier, N. Ruscassier, B. Bonnet, P. Callet, 4 – 6 octobre 2007, CIPA-VAST, Athènes, Grèce, 8 pages
– “Natural Lighting, Gilts and Polychromy of Notre-Dame de Paris Cathedral”, P. Callet, S. Dumazet, C. Leclerc, C. Politi, 11th International Symposium on Virtual Reality, Archaeology and Cultural Heritage VAST (2010), ed. Springer

Publicités

2 réponses à “Patrick Callet

  1. Pingback: de verres et de pierres | Blog de l'IRHiS

  2. Ce spécialiste de la couleur apporte un regard original et riche sur des problématiques extrêmement complexes. La pluridisciplinarité de ses recherches ouvrent de nouvelles voies d’investigation. Les découvertes sur la façade de Notre-Dame de Paris en témoignent de manière éclatante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s